Genèse

Tout est parti d’une rencontre…

… entre un prêtre malien et un valsois.

Nous connaissons depuis 2015 un prêtre malien, en mission dans le cadre d’un échange d’entraide entre son diocèse (Sikasso – MALI) et celui de Viviers (Ardèche).

Au cours d’une conversation, il a décrit les conditions de vie des habitants de son village d’origine (Ouaki) et notamment le besoin de développer la culture vivrière pour permettre une autosuffisance alimentaire au village.

A ce jour, la ressource en eau est trop faible durant la saison sèche (octobre à mai). Cette eau de piètre qualité, associée à l’absence totale d’assainissement entraine de mauvaises conditions d’hygiène et de santé. Cela génère aussi une mortalité infantile élevée, ainsi que des périodes de pénurie en ressources alimentaires.

Nous nous sommes rassemblés pour créer l’association FAMV « France-Ardèche pour un Mali Vert », ouverte à toute personne de bonne volonté, dans le respect de la laïcité, pour offrir dans la mesure de nos possibilités, aide et soutien à la population de Ouaki et permettre la réalisation de projets dont elle a grandement besoin.